nicolas turban

“En matière d’art, les Annamites n’ont jamais eu de vastes desseins ; ils ont excellé dans la décoration ; leurs motifs sont stylisés ; et l’artiste est comme impuissant à rendre la réalité, d’où absence de vie, même dans les scènes de genre ; mais, par contre, grande fluidité des formes, se transformant les unes dans les autres, et se renouvelant, par les efforts d’imagination de l’artiste ; caractère symbolique, religieux, de la plupart des motifs, mettant dans chaque dessin de la poésie et du mystère ; l’art de Hué, plus raffiné que l’art du Tonkin ; diverses écoles, suivant les régions et les époques. Il est désigné pour servir en Indochine où il va effectuer un premier séjour de trois ans (à noter que, suivant son livret militaire, le Tonkin ou l’Annam, seront identifiés “en guerre” pour des “opérations de pacification” qui se poursuivront jusqu’en novembre 1920). Débarqué en 1903 à Haiphong, le port du Tonkin, départ de la ligne de chemin de fer qui pénètre en Chine, il est affecté au Service de santé au Tonkin, “dans les cadres ” au début, c’est-à-dire au sein d’une unité militaire. A partir de ce moment, et bien que son action dans le contrôle de l’épidémie de peste de Tourane, port très actif avec la Chine, lui vaille la médaille des épidémies en 1911 et une lettre de félicitations du ministre de la guerre en 1912, il va apparaître sous un jour peu prisé par sa hiérarchie qui finira par le remettre dans les cadres le 1er août 1913 au 9e Régiment d’infanterie coloniale à Hué, pour y terminer ce troisième séjour d’une durée de plus de quatre ans.

Après la seconde guerre mondiale les liaisons maritimes furent peu à peu supplantées par des liaisons aériennes. Elle s’habilla, mit sa robe noire avec sa capote à grains de jais ; et, pour qu’on ne la vit pas (il y avait toujours beaucoup de monde sur la place), elle prit en dehors du village, par le sentier au bord de l’eau. Puis il se lance dans des fouilles archéologiques et peut présenter le résultat de ses découvertes dans la province où il vit maintenant et qu’il parcourt en tous sens. ”. Affecté comme médecin de la province du Quang Nam à Fai Fo, il découvre la civilisation des Cham, en plein déclin. Nommé au grade de médecin major de 2e classe pendant le congé de fin de campagne qui suit, à compter du 23 mars 1910, il est de nouveau désigné pour servir à Tourane, où l’ambulance est devenue hôpital. A son retour en France, en service aux camps de Fréjus, il reçoit enfin le 29 décembre 1920, à près de onze ans de grade, le quatrième galon de médecin major de 1ère classe.

Le Directeur du service de santé des Troupes du Groupe de L’Indochine, écrit “Médecin-major de 1ère classe des Troupes Coloniales, retraité sur sa demande à compter du 15 mai 1925. Retiré à Tourane. Nommé au grade de médecin aide major (deux galons) en 1904, il est mis “hors cadres”, à la disposition des autorités civiles, détaché au service mobile de la vaccination contre la variole, basé à Hanoï, dans le delta du Fleuve Rouge. Le médecin des troupes coloniales. Hygiéniste et Épidémiologiste”, signé, médecin inspecteur général Gaide. Sa volonté de continuer son activité localement, contraire aux usages du Service de Santé pour lequel mobilité et disponibilité sont la règle, modifiera les notes qui deviennent “bon médecin… Ils avaient au côté droit comme un renflement dans lequel était le dépôt sacré, la bénédiction, le mystère 24. Il avait la forme d’un haricot avec un germe et était lumineux. Elle rencontre Gilberte de Coral-Rémusat en 1938 lorsque celle-ci souhaite intégrer 4 de ses meilleures photographies à côté des 28 de Hugues de Coral, dans son ouvrage-album “Les arts de l’Indochine”. Ce réseau avait passé en contrebande des ressources nationales précieuses au Canada, turban homme de l’autre côté de la frontière. Il va intervenir dans les provinces de “Haute-Région”, zones de montagnes (Lao Kay, à la frontière avec le Yunnan) et de plateaux.

La Société a publié aussi une série de monographies des provinces de l’Annam. Du coup le Cercle de la Rive Droite connut une exceptionnelle animation ; tous les “bobards” sur la Turpinite, sur la cavalerie de Rennemkampf, sur les raids extraordinaires de Védrines, furent sans discussion adoptés par tous : le bruit court… Si même je vois quelqu’un mener une vie réglée, mettre de l’argent de côté, je n’ai pourtant pas confiance ; devenu vieux, le diable le fera broncher lui aussi, et il lâchera tout d’un seul coup. Il avait au cours de son existence enduré bien des épreuves ; employé au service public, sa droiture lui avait attiré beaucoup d’ennemis, dont certains avaient même attenté à sa vie. J’entendis les exclamations de quelques recrues touchées du boulet ; ces derniers cris de la jeunesse arrachée toute vivante de la vie me firent une profonde pitié : je pensai aux pauvres mères. Fidélité aux lois architecturales annamites, dans la construction, surtout dans l’ornementation extérieure des maisons, afin de ne pas ôter aux villes d’Extrême-Orient leur cachet d’exotisme. Mais dès le début du XVIe siècle l’autorité de fait passe aux mains de quelques familles puissantes ; notamment les Trinh au Tonkin et les Nguyen au Thanh Hoa (au nord-Annam) se taillent des principautés quasiment indépendantes.

Pour plus de détails sur bonnet turban bebe visitez notre page d’accueil.